Les questions à se poser : Choisir un masque de soudure

Les masques de soudures sont les accessoires les plus communs en soudure. On ne peut pas réaliser une soudure sans un masque ou un autre objet permettant de se protéger les yeux. Quels sont les questions à se poser pour choisir votre prochain masque de soudure ? Voici les points les plus importants.

A voir aussi : Sélection des masques de soudures les plus performants

DIN-réglage

Non ! Les casques de qualité garantiront une protection intégrale contre les U.V et les infrarouges, qu’ils soient réglés sur 9, 11 ou 13 DIN. Les DIN n’ont pas d’importance en terme de sécurité, ils servent simplement à régler la luminosité. Vous devrez régler les DIN en fonction de ce qui vous convient le mieux en terme de visibilité.

Il y a tout de même des valeurs repères concernant les DIN, par exemple, la soudure MIG à l’aluminium produira une très forte luminosité, et afin de bien y voir, votre masque devra être régler entre 10.5 et 13 DIN.

Voici un tableau avec les différents types de soudures et les DIN qui y sont associés.

  • Les masques de soudures automatique se déclenchent une milliseconde après que l’arc soit créé, est-ce que cette milliseconde endommagera mes yeux ?

Les arcs de soudures produisent des U.V et des I.R, et si l’on ne se protège pas les yeux, ça peut faire mal assez vite. Cependant, les masque automatiques vous protègent contre ces rayons en tout temps, même quand ils ne sont pas encore activé. Quand ils s’activent, ils règlent les DIN pour que vous y voyez mieux, mais la protection est la même. Pour votre confort, choisissez un masque avec un temps de réaction de 1/25000 secondes (tous les casques sur notre site ont ce temps de réponse). Ces millisecondes ne seront même pas perçu par l’œil humain, vous ne vous rendrez compte de rien.

  • Casque de soudure à batterie ou casque à panneau solaire ?

Linxor-panneau-solaire

En rouge : Le panneau solaire

Tout d’abord, tous les casques sont équipés de batterie, même ceux qui ont des panneaux solaires. Les panneaux n’assurent pas l’alimentation du casque en temps réel, ils rechargent des batteries au Lithium, qui elles, s’occuperont de faire fonctionner le casque. Les casques à batterie se déchargeront au fil du temps, et un jour, vous n’aurez plus de batterie, il faudra donc faire attention à ne pas se prendre un “flash”. Nous vous conseillons sans hésiter un casque avec panneau solaire, au moins vous n’aurez pas à vous soucier de changer les batteries, cela fera un soucis de moins et vous ne risquerez pas le Flash.

  • Dois-je choisir un casque à ombre variable ou fixe ? (Bouton de réglage DIN)

Si le casque est à ombre fixe, il n’aura pas la petite molette DIN qui sert à régler l’assombrissement. Si vous travaillez toujours sur le même type de soudure, cela conviendra. Cependant, si vous êtes amené à travailler sur différents types de soudure, nous vous conseillons un casque à ombre variable. Par exemple, si vous faites une soudure avec un ampérage assez bas, il faudra éclaircir les verres pour voir ce qui se passe ! Encore une fois, tous les casques de notre sélection sont à ombres variables, avec une molette qui vous permettra de régler les DIN.

  • Un dernier conseil ?

serre-tete-pour-masque-de-soudure

Un masque de soudure, on va le porter un moment, alors autant opter pour un casque confortable. Les casques Tacklife et Bollé sont très confortable avec leurs bandeaux serre-tête en mousse, nous vous les recommandons pour leur confort et leur efficacité !