Des lunettes de soudures aux casques automatiques.

La soudure est un travail dangereux, et c’était encore plus le cas avant, ou le matériel de sécurité n’était pas de bonne qualité, et surtout loin d’être pratique. Les étincelles causant des cicatrices, les fumés toxiques, les radiations.. ces facteurs n’étaient pas tous géré par les équipements de sécurité et ont causé des dégats à plus d’un soudeur. Bien avant, les soudeurs utilisaient des lunettes de soudure combiné avec un masque.

A lire aussi : Les meilleurs masques de soudure automatique

Ce n’est que pendant la révolution industrielle de 1930, ou la soudure avait réellement pris de l’importance, que les masques de soudures sont arrivés.

Les premiers casques à souder

Mes recherches m’ont donc mené en 1930, là ou le premier masque de soudure est apparue. Les soudeurs étant de plus en plus demandé, ce n’est pas étonnant qu’un ingénieur est eu l’idée de créer un masque intégrale de protection. Ces vieux masques étaient lourd, en métal, et ne protégeaient pas des U.V, les conséquences des U.V étant encore inconnu à l’époque.

MannGlas-welding-helmet

C’est Hornell, une fabrique Suisse, qui a inventé le premier casque automatique, ce casque, appelé SpeedGlass, est rapidement devenue une référence pour les soudeurs professionnels de l’époque. Les avantages de ce type de masque étaient tels qu’ils ont révolutionné l’industrie. Avec ce type de masque, les soudeurs pouvaient aller jusqu’à 2 fois plus vite et avec une sécurité accrue, ce qui n’a pas laissé les producteurs indifférents.

Aujourd’hui, les casques automatique ont bien évolués, mais certains soudeurs utilisent encore des casques qui se tiennent à une main, comme sur la photo ci-dessus. Les casques automatiques d’aujourd’hui peuvent être trouver à bas prix, ils sont léger et permettent une protection intégrale contre les U.V et les infrarouges, ainsi que la chaleur créé par l’arc de soudure. C’est en partie grâce aux découvertes liés aux Polyamides que cette nouvelle génération de casque à vue le jour.

En ce qui me concerne, mon vieux casque à souder est parti à la décharge, et j’ai maintenant un casque pesant moins de 500 grammes, (Tacklife PAH01D) trouver en ligne pour pas grand chose. C’est beau le progrès !

A lire aussi : Le casque de soudure Linxor